in

TABALDAC, et les îles du ciel

source

4e de couverture

Bardane le Douze, un roi aussi despotique qu’énigmatique, règne en maître sur les vastes provinces des Cailloux Percés.

Un jour, dans le petit village de Sanana, un jeune homme prénommé Talyc s’élève contre l’oppresseur. Son rêve : rendre au peuple sa liberté. Pour ce faire, un seul homme est en mesure de lui venir en aide : Tabaldac, à qui la légende populaire prête de puissants pouvoirs !

Un matin, Talyc abandonne tout pour partir à la recherche de ce sorcier… Sur sa route, il croise le chemin de la jolie Otaya qui ne le quitte plus. Ensemble, ils font preuve d’une folie inouïe afin de convaincre le récalcitrant Tabaldac.

Entre complicité et dissension, l’improbable équipe se lance dans une incroyable aventure…

Un elfe, un géant, un dangereux clan de hors la loi, un druide sulfureux et un mystérieux homme masqué… Voilà les principaux ingrédients d’une potion magique au goût de détermination viscérale et au parfum entêtant de liberté…

 

Petit mot de l’auteur

« TABALDAC et les îles du ciel » est mon second roman (probablement le dernier). Après une expérience dans le monde de l’édition en 2014, c’est avec plaisir que je partage aujourd’hui mes créations en tant qu’auteur indépendant.

 

 

D’un genre différent, d’une histoire différente, ressort une même valeur : la liberté

Au commencement du projet « L’AHADORYA » (mon premier roman), cet élément de liberté n’avait pas vraiment été pris en compte. Puis en avançant dans le « storyboard », je me suis aperçu que cette valeur prenait de plus en plus d’ampleur, pour au final, faire partie intégrante du texte.

La liberté joue un rôle majeur dans « TABALDAC et les îles du ciel », puisque l’histoire entière tourne autour de cette thématique. Du début jusqu’à sa toute fin, le roman véhicule cette belle et grande valeur qu’est la liberté.

J’avais lu quelque part une phrase qui disait plus ou moins ceci :

Lorsqu’on écrit un livre, on écrit un bout de nous-mêmes… 

Maintenant, c’est à se demander si dans un éventuel troisième roman, il n’y aura pas un brin de liberté en trame de fond…

Néanmoins, je ne pense pas me relancer dans la création d’un autre roman. J’ai le sentiment d’avoir exprimé ce que j’avais à dire, d’avoir « offert au monde » ce que j’espère être de bons divertissements. J’ai comme une sensation de satiété à ce niveau-là. Il faut aussi avouer que tout le processus de création d’un roman est assez chronophage (Storyboard, écriture, relectures, mise en page…). En tant qu’auteur indépendant, il faut aussi rajouter à cela les phases de diffusions, de promotions… La création de la couverture, 4e de couverture ainsi que la réalisation des maquettes… Tout cela est bien entendu à votre charge. Il faut être multitâche ! Cela représente pas mal de boulot, mais c’est au final assez intéressant, stimulant et satisfaisant.

Cela dit, créer des nouvelles, micro-nouvelles, reste toujours d’actualité. Cela permet de faire fonctionner mon imagination, de jouer avec les mots, c’est également très stimulant.

losan-charo Contributeur

Écrit par Losan

Né en 87, j'habite le nord de la France, plus précisément dans le département de l'Oise.
J'aime les histoires, et l'envie d'en créer m'a très vite poussé à en écrire.
Mon univers c’est plutôt le fantastique / fantasy.
J’écris sérieusement depuis 2011. Avant j’écrivais pour m’amuser, parfois des choses sans queue ni tête ! Un jour, j’ai eu l’idée d'écrire un roman. Cette aventure enrichissante m’a plongé dans les recoins de mon imagination et j’ai adoré ça !

Années d’adhésion

QU'EN PENSEZ-VOUS ?

guest
2 Commentaires
Le plus populaire
Le plus récent Le plus ancien
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
L´ahadorya Pf 2

L’AHADORYA, bulle au cœur de lumière

Larbre Magique Couverture 3d 1

MON PROCHAIN ROMAN À PARAITRE EN DÉCEMBRE